Biographie

© Michel Raynal

Yukako Matsui , artiste, calligraphe, 
Dès l’âge de six ans, Yukako Matsui commence son apprentissage de la calligraphie avec le maître Sansui Miyata dont elle suit l’enseignement pendant dix-huit ans. En 2010, elle a crée L’Atelier Shodô où elle enseigne et expose ses propres œuvres et celles de ses élèves. A partir de 2016, elle débute une collaboration avec l’Université Paris 13 où elle présente la série expérimentale Hida. L’année suivante, elle participe à un spectacle autour de la calligraphie au festival d’art de Saint-Pierre-lès-Bitry. En août 2018, elle fait une performance calligraphique remarquée au musée Soulages à Rodez où elle anime un atelier d’écriture shodô. En octobre de la même année, à Nantes, elle obtient une résidence d’artiste à l’issue de laquelle elle crée un spectacle avec une plasticienne et une violoniste. Fin octobre, elle réalise une nouvelle performance calligraphique au musée Toulouse-Lautrec à Albi. Parallèlement à ses
expositions et à ses démonstrations, Yukako Matsui réalise des couvertures et des illustrations de livres publiés en France et au Japon aux éditions Flammarion, Artes, Corridor bleu ou du Japan Times. Elle s’intéresse particulièrement à la création contemporaine asiatique et occidentale.

 

Expositions:

– Decembre 2018, « KIOKU – La mémoire de l’encre », Omeisha (Tokyo, Iidabashi)
– Juin 2018, Exposition avec des élèves de l’Atelier Shodo, Atelier Haco (Tokyo, Nishiogikubo)
– avril 2018, Exposition « De la ligne et du trait », avec sculptures Christele Guerard (Tokyo, Hiroo)
– Novembre 2017, Exposition avec des élèves de TUMUGU vol 2, TUMUGU (Tokyo, Aoyama)
– octobre 2017 Exposition, à Chantilly (France)
– Septembre 2017, Exposition Festival Picardie for ever (Bitry, France)
– Septembre 2016, Exposition avec des étudiants de Paris 13, Université Paris 13 (Bobigny)
– Juin 2015, Exposition avec des élèves de TUMUGU, TUMUGU (Tokyo, Aoyama)
– Avril 2015, Exposition avec des élèves de l’Atelier Shodo, Atelier Haco (Tokyo, Nishiogikubo)
– Octobre 2014, Exposition collective, Galerie Pause (Tokyo, Ichigaya)
– Décembre 2013, « Littérature et Calligraphie », Galerie NIW (Tokyo, Edogawabashi)
– Novembre – Décembre 2013, « Takatori Yaki », Galerie Yakimono (Paris)
– Juin 2013, « Shitsurae », Galerie Yakimono (Paris)
– Juin 2012 et 2013, participation à Chasampo, Atelier Haco (Tokyo, Nishiogikubo)

Performance :
– Août 2019 Performance cliographique dans le cadre de la Mirondela dels Arts au théâtre de Pézenas. avec Richard Dubugnon (compositeur franco-suisse), Matthieu Séguéla (historien)
– Août 2019 Performance cliographique dans le cadre de l’exposition « Yves Klein, des cris bleus » avec Matthieu Séguéla (historien) au musée Soulages, Rodez
– Août 2019 Performance cliographique à l’occasion de la rétrospective « Les affiches d’Alechinsky » au musée de Millau / Mesa
– Mars 2019 « Hommage à Kikou Yamata  » / l’institut français du japon – Yokohama (Yokohama)
– Janvier 2019, « Hommage à RCR  » / l’ambassade Espagne (Roppongi, Tokyo)
– Décembre 2018, « KIOKU Le mémoire d’encre » / Omeisha (Iidabashi, Tokyo)
– Octobre 2018, « KIOKU Le mémoire d’encre » / Musée Toulouse-Lautrec, (Albi, France)
– Octobre 2018, « Résenance » avec Gosia violoniste et à Marie Drouet, plasticienne , Maison de l’Erdre
– Octobre 2018, Création de calligraphies inspirées par les poèmes de Paul Claudel “Cent phrases pour éventails” . avec Thierry Waziniak, Percussions, à Isabelle Duthoit, Voix, à Daniel Lifermann, Flûte Shakuhachi , l’Horloge, (Tracy le mont, France)
– Aout 2018, Performance, Musée Soulage, (Rodez, France)
– Septembre-octobre 2017, Spectacle (Résidence) avec Danse, Musique, Vidéo (Bitry, France)
– Octobre 2016, Performance avec Marie Drouet, Silent Café (Tokyo, Mitaka)
– Septembre 2016, Performance avec Thierry Waziniak, Horloge (Tracy)
– Septembre 2016, Performance – Réalisé « le Tokonoma », Cyclone le sutudio (Paris)
– Septembre 2016, Démonstration, Université Paris 13 (Bobigny)

Conférence :

– Juin 2018 « L’oeuvre de Pierre Soulages, une abstraction calligraphique ? »  avec Matthieu Séguéla, Maison Franco-Japonaise (Tokyo, Ebisu)